Fiche de lecture des quilteuses France Patchwork – 4

B R A V E   N E W   Q U I L T S

de Kathreen RICKETSON

12 projets inspirés par l’art du 20ème siècle

 

10935

Des réserves :

Ce livre est en anglais, quelques termes m’ont échappé, est-ce dû à l’origine australienne de l’auteur ? Ou à ma piètre connaissance de la langue anglaise ???…

Les projets ne m’ont pas tous inspiré… Mais je crois qu’il ne faut tout de même pas passer à côté de ce livre car la démarche est intéressante ; Kathreen s’inspire des différents courants de l’art du 20ème siècle pour créer ses quilts et elle décrit en détails les étapes de son travail de création. Par exemple, j’ai retenu son « journal visuel » qui me semble un outil créatif essentiel, à adopter.

Ensuite la réalisation de chacun de ses projets est bien expliquée, par des croquis qui pourraient nous épargner des travaux de traduction.

J’ai noté aussi que pour chacun de ses projets, elle donne 4 versions, en changeant simplement la gamme des couleurs.

Vous trouverez certainement un projet correspondant à vos goûts artistiques.

J’ai particulièrement apprécié ceux inspirés par le Bauhaus : « Weave » est un jeu de bandes réussi, « Clean Cut » un jeu sur la transparence et « Gray play » d’une grande sobriété, porte bien son titre. Je parle de jeux car ils sont tous techniquement simples.

Les quilts de Kathreen sont pour la plupart grands, plaids ou couvre-lits, mais on peut bien sûr réduire les proportions. Vous apprécierez aussi sûrement l’envers de ses quilts, où elle se lâche. Ils ne manquent pas d’intérêt.

Ne zappez pas le début du livre, les généralités, où elle trie ses tissus par thèmes d’une façon simple et très explicite.

Maintenant il nous reste à reprendre nos livres d’art du 20ème siècle et, avec l’aide de Kathreen, renouveler nos sources d’inspiration !

Marie Odile FOURNIER-MOTTET

Editions STASHBOOKS 2013
ISBN 978-1-60705-719-220€ (en anglais)

 

PS : l’auteur est brutalement décédée en mai 2013 en même temps que son compagnon,  tous deux vraisemblablement victimes d’une attaque de méduse (irukandji jellyfish) alors qu’ils se baignaient en Australie. Les enfants, restés sur la plage, ont été les témoins impuissants de ces noyades. Epouvantable accident, terrible fait divers…
La préface du livre présenté ci-dessus, célébrant sa famille, n’en est que plus poignante…

 

Publicités

2 Commentaires

  1. Tragique fin de vie pour ce couple…. En recherchant sur internet, j’ai pu en découvrir un peu plus sur ce livre et sur le »legacy » tour » fait en son hommage par d’autres patcheuses .
    Mon anglais n’est pas terrible mais je comprends le principal.

    • Oui, c’est épouvantable. J’ai vu cette grande chaîne d’amitié en l’hommage de Kathreen… L’émoi est naturellement immense tout particulièrement en Australie. Ma fille me disait que c’était le continent où les animaux étaient les plus dangereux… elle qui a vécu 2 mois en Amazonie, c’est une référence !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :