Fiche de lecture d’été des quilteuses France Patchwork – 1

Nous inaugurons, avec la venue de l’été, cette nouvelle rubrique : les fiches de lecture France Patchwork ! Le thème sera toujours plus ou moins lié au patchwork, à la broderie ou au monde de la couture.

Ces fiches sont élaborées sur la base du volontariat par les délégations, transmises à Marie-Claire Lecomte qui nous les diffuse. A notre tour de vous faire profiter de ces conseils de lecture pour un été autour du fil et du textile !

Inaugurons cette rubrique avec un roman qui se passe du côté de Toulouse ! La fiche est écrite par Anne-Marie Guéganic.

Ce que je peux te dire d’elles de Anne Icart

Editions Robert Laffont (janvier 2013)

Un matin, très tôt. Le téléphone sonne. Blanche n’aime pas ça : les coups de fil au petit matin n’annoncent jamais rien de bon. Cette fois, pourtant, c’est une bonne nouvelle : Violette a accouché dans la nuit d’un petit garçon. Blanche est bouleversée : elle ne savait même pas que sa fille était enceinte. Et puis un garçon, le premier au bout de cette lignée de filles, quelle histoire… Dans le train qui la mène de Toulouse vers Paris, le trac au cœur, Blanche relit les carnets de moleskine destinés à Violette où, remontant le temps, elle a essayé de se souvenir de tout, tout ce qu’elle peut lui dire d’elles. Mais Violette l’attend-elle encore au bout de ce chemin à la fois heureux et cabossé ?

9782221127087Portés par une écriture ultrasensible, où sous l’apparente douceur du cocon familial gronde la violence des sentiments, on est entraînés dans l’histoire de Blanche, celle de quatre générations de femmes, des années 1950 à nos jours. De la minuscule bicoque d’un petit village des Pyrénées aux ateliers de la maison Balaguère, haute couture, à Toulouse, Blanche recrée ce petit monde que les accidents de la vie, et certains choix, ont rendu presque exclusivement féminin. Il y a d’abord Anna, la grand-mère, qui a élevé ses trois petites-filles, Angèle, Justine et Babé, tôt privées de mère. Angèle, la mère de Blanche, la magnifique, brillante et si fragile Angèle, journaliste à La Dépêche du Midi ; Justine l’indépendante, la féministe, la couturière aux doigts de fée qui, partie de rien, va créer sa propre maison et devenir la coqueluche des élégantes Toulousaines ; la douce et vaillante Babé, pilier de cette famille bien peu conventionnelle dans laquelle grandit Blanche.

Sans père (il est mort avant sa naissance) mais avec trois mères, avant de devenir, à son tour, la mère sans homme de Violette… Chaleureux et coloré comme une promenade dans la Ville rose (ou comme une collection de Justine…), le roman de cette tribu de femmes, émancipées avant l’heure, explore avec autant de tendresse que d’acuité toute la complexité des liens maternels.

 

Je viens de dévorer d’une traite. Un régal ! C’est émouvant et plein de tendresse. Au fil de phrases cousues et recousues, on entre dans l’univers d’une famille, une histoire de quatre générations de femmes qui se succèdent, qui vivent, qui aiment, qui rêvent, qui se déchirent parfois aussi. On assiste au déroulement de leur destiné, au défilé de leurs joies et de leurs peines sur fond d’années 60 à nos jours.  

Préparez les mouchoirs !

Anne-Marie Guéganic

Publicités

4 Commentaires

  1. J’aime la lecture, cet article m’intéresse. Merci de le partager.
    Et si l’action se passe à Toulouse encore plus.
    Je vis à La Réunion, nous avons une super médiathèque, ouverte même le dimanche, je vais aller voir si je trouve ce livre.

  2. Super, des idées de lectures. merci à celles qui sont volontaires pour partager avec nous toutes;

  3. margueriiite

    J’avais depuis toujours une fiche « à trouver en brocante » dans mon sac. Je sens qu’il va falloir sérieusement la rallonger. Merci !

  4. Kristine

    je l’ai lu et j’ai adoré de découvrir un Toulouse que je ne connaissais pas ! je regarde les lieux maintenant différemment.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :